Un mercredi pas comme les autres… (1)

20 janvier 2019


Dans le cadre du 1er forum des auteurs qui s’est déroulé le 5 décembre dernier à Saint Maximin, la classe de 1 L1 du Lycée Maurice Janetti a joué aux apprentis reporters. Récit de la journée en leur compagnie :

Nous avons quitté le lycée vers 9 heures et avons été accueillis avec un petit-déjeuner composé d’appétissantes viennoiseries, dont nous pouvons dire qu’elles sont parties « comme des petits pains », et par des boissons chaudes ou froides.

Vers 11h, nous sommes entrés dans la salle de spectacle dont la scène avait des airs de salon littéraire. Pour nous faire patienter, un caméraman nous filmait en gros plan et nous projetait sur le grand écran, ce qui a amusé tout le monde.

La rencontre a débuté par les remerciements aux organisateurs du forum. Puis les auteurs sont arrivés au nombre de sept, Timothé Le Boucher, Delphine Coulin, Frédéric Viguier, Brigitte Giraud, et enfin Simon Rochepeau et Thomas Azuélos.

Un responsable du prix littéraire les a présentés, a lu une petite biographie pour chacun d’eux et un extrait de chaque livre. Puis ce fut au tour des lycées de se présenter grâce aux portes-paroles qui ont ensuite entamé la série de questions auxquelles les auteurs ont répondu avec beaucoup de gentillesse, nous fournissant des renseignements sur leurs manières de travailler, sur leurs intentions quant au sens à donner à leurs œuvres. Nous avons pu percevoir le travail que demande l’écriture d’un roman ou d’une bande dessinée. Par exemple, le temps d’écriture d’un roman a pu nous paraître très long puisque la majorité des auteurs a évalué ce temps en moyenne à deux ans. L’un d’eux, Frédéric Viguier, s’est distingué et nous a particulièrement étonnés en affirmant avoir mis seulement 10 jours à écrire son roman.

Timothé Le Boucher, le plus jeune de la rencontre, a charmé tout le monde par sa sympathie et sa gentillesse. Il est passionné de mangas et nous a indiqué que l’idée de l’histoire de Lubin lui est venue après ses études aux Beaux-Arts d’Angoulême lorsqu’il avait face à lui deux avenirs possibles, celui, incertain, lié à sa passion du dessin, ou celui, plus pragmatique, imposé par l’obligation de s’assumer pour gagner sa vie. Une des questions posées a permis également d’éclaircir le mystère de la femme à barbe présente à la fin de l’ouvrage, elle est pour lui la volonté de représenter un personnage qui ne s’identifie pas à un genre, afin de véhiculer le moins possible de clichés et par souci de diversité.

L’auteur du roman Une fille dans la jungle, Delphine Coulin est une jeune femme frêle, mais qui s’engage dans son roman pour la cause des migrants en montrant la vie terrible de jeunes gens qui ont pour projet ultime de « passer » en Angleterre, et qui doivent pour cela lutter contre la faim et le froid, se cacher pour tenter de rejoindre leur Eldorado au péril de leur vie. Delphine Coulin nous a indiqué que son but n’est pas de dénoncer mais de fournir au lecteur des éléments de réflexion afin qu’il puisse se faire une opinion sur le sujet de l’immigration, cela au moyen d’une vraie fiction. Elle considère que la littérature peut « ouvrir les consciences ». Elle nous a confié avoir décidé d’écrire ce livre à la suite d’une dispute avec un ami sur le sujet de l’immigration alors qu’elle était à court d’arguments. Nous avons appris également que cette auteure ne s’engage pas seulement par l’écriture mais aussi dans sa vie, avec sa participation à l’association la Cimade qui accompagne les personnes étrangères dans la défense de leurs droits.

Frédéric Viguier est, au premier abord, un peu bourru mais il s’est révélé ensuite très amusant. Il nous a avoué détester lire des romans, ce qui pour un auteur de roman paraît très paradoxal. Des questions lui ont été posées concernant l’histoire de son personnage, Yvan Gourlet. Il dit avoir été inspiré par l’affaire de Patrick Dills et ne pas avoir cherché à dénoncer quoi que ce soit mais avoir voulu montrer un gamin mal dans sa peau à cause de son entourage et qui va devenir le coupable idéal à la suite d’un meurtre. Il refusera d’en dire plus et de lever l’ambiguïté, que certains d’entre nous ont perçue à la fin du roman, par peur de « spoiler ». Mais dans la classe nous avions tous lu son roman !

A suivre.
Tags : Une fille dans la jungle, Un loup pour l'homme, Timothé Le Boucher, Thomas Azuelos & Simon Rochepeau, rencontre, Ma reine, La nuit du Misothrope, L'homme aux bras de mer, Gabrielle Piquet, Frédéric Viguier, écriture, Ces jours qui disparaissent, Brigitte Giraud, Avis, Aveu de faiblesse, auteurs
forums, les auteurs | Posté par Christine

Ma Reine à Hyères

18 janvier 2019



« Ma Reine, c’est la trajectoire d’un enfant qui rencontre des problèmes vers une stature de héros », c’est ainsi que Jean-Baptiste Andréa résume son livre devant la classe de seconde 4 du lycée Jean Aicard.

Durant cette rencontre préparée par Mmes Seroul et Benedetto, les élèves ont mené seuls l’entretien, alternant passages appris par coeur, présentation de l’auteur, des personnages et des thématiques et divers questionnements.

Jean-Baptiste Andréa a exprimé son plaisir à échanger avec ce public manifestement intéressé qui a su lui poser des questions affûtées, l’incitant à parler avec beaucoup d’authenticité de sa vie d’écrivain. « Viviane est-elle un premier amour ou un fantasme ? Quels rapports l’auteur a-t-il avec son éditeur ? Quelle est la part de la sexualité dans le livre ? Etc. »

Les questions ont fusé et les élèves ont pu découvrir un homme très sensible à la parole libre.

Aucun temps mort dans ces deux heures pendant lesquelles il a aussi partagé quelques unes de ses convictions intimes : cultiver nos passions et notre capacité à nous réjouir.
Tags : rencontre, Ma reine, Jean-Baptiste Andrea, Avis, auteurs
les auteurs | Posté par Albertine

Lancement du Prix à Cavaillon

8 octobre 2018


Vendredi dernier a eu lieu le lancement surprise du Prix à Cavaillon. Pour l'occasion les jurés du Lycée Dauphin ont été réunis à la médiathèque en compagnie d'Héloïse de la librairie Le Lézard Amoureux... et de quelques journalistes !:) Au programme, présentation de l'ensemble des livres de la sélection et choix du premier ouvrage à découvrir. Emmanuelle de l'équipe de la médiathèque en a profité pour lire le texte suivant :

Un élève demande à son maître : "J'ai lu un livre, mais il ne m'en reste rien". Le maitre lui tend une datte et dit : "Mange ceci". Après que l'élève ait mangé la datte, le maître ajoute : "Et maintenant, as-tu grandi ?" L'élève répond : "Bien sûr que non". Le maitre ajoute : "Tu n'as pas grandi, mais cette datte s'est dissoute dans ton corps. Elle est devenue un os, un nerf, un cheveu, un ongle, une cellule. Ton livre s'est dissous de la même manière. Une partie enrichit ton vocabulaire, une autre augmente ta connaissance, une autre embellie ton caractère et enfin une autre ajoute de la finesse à ta façon d'écrire et de parler... quand bien même tu ne ressens rien".

Merci à Hakim pour la photo.

Clic droit sur l'image pour la voir en grand
Tags : Une fille dans la jungle, Un loup pour l'homme, Timothé Le Boucher, Thomas Azuelos & Simon Rochepeau, Rebelles, un peu, presse, photos, Madgermanes , Ma reine, Lucas Harari, librairie, Les cents nuits de Héro, lecture, La nuit du Misothrope, L'homme aux bras de mer, L'aimant, Jean-Baptiste Andrea, Jean Hegland, Isabel Greenberg, Gabrielle Piquet, Frédéric Viguier, Delphine Coulin, Dans la forêt, Claire Castillon, Ces jours qui disparaissent, Brigitte Giraud, Birgit Weyhe, bibliothèque, Avis, Aveu de faiblesse

Tu t'es vu quand t'as lu ? La recette !

4 octobre 2018


Le concours de SELFIES du prix reprend cette année !:) Le principe est simple :

TOUT LE MONDE (profs, lycéens, apprentis, auteurs, amis, famille, éditeurs, libraires, bibliothécaires...) est invité à se prendre en photo (ou à mettre en scène un proche) avec l'un des LIVRES DE LA SÉLECTION 2018-2019.

Une seule consigne : que les photos soient au FORMAT CARRÉ. Pour le reste, lâchez-vous ! Vous pouvez vous déguiser, vous dupliquer, faire un photo-montage. Bref, laissez libre cours à votre imagination ! 

Une fois la photo prise, envoyez-nous le résultat (soit directement sur le blog, soit par mail) ou partagez directement votre création sur facebook ou instagram en n'oubliant pas les hashtags :

#TUTESVUQUANDTASLU #LENOMDULIVRE #PRIXLITTERAIREPACA #ARLPACA 


CHAQUE MOIS, la photo la plus belle, la plus originale, pertinente... ou celle qui nous fait le plus rire, gagne et remporte UN CADEAU ! À vous de jouer !;)

Tags : Une fille dans la jungle, Un loup pour l'homme, Timothé Le Boucher, Thomas Azuelos & Simon Rochepeau, Rebelles, un peu, photos, Madgermanes , Ma reine, Lucas Harari, librairie, Les cents nuits de Héro, La nuit du Misothrope, L'homme aux bras de mer, L'aimant, Jean-Baptiste Andrea, Jean Hegland, Isabel Greenberg, Gabrielle Piquet, Frédéric Viguier, éditeur, Delphine Coulin, Dans la forêt, Concours d'écriture, Claire Castillon, Ces jours qui disparaissent, Brigitte Giraud, Birgit Weyhe, Aveu de faiblesse, auteurs, #tutesvuquandtaslu

L'affiche en cours de cuisson

1 octobre 2018


Les nouvelles affiches de la 15e édition du prix sont en cours de cuisson chez l'imprimeur, avec un très joli dessin de Jérôme Ruillier (le lauréat BD 2017-2018 avec L'étrange aux éditions L'Agrume) à la clé !:) Bientôt disponible partout.

Tags : Une fille dans la jungle, Un loup pour l'homme, Timothé Le Boucher, Thomas Azuelos & Simon Rochepeau, Rebelles, un peu, presse, Madgermanes , Ma reine, Lucas Harari, librairie, Les cents nuits de Héro, La nuit du Misothrope, L'homme aux bras de mer, L'aimant, Jean-Baptiste Andrea, Jean Hegland, Isabel Greenberg, Gabrielle Piquet, Frédéric Viguier, éditeur, Delphine Coulin, Dans la forêt, Claire Castillon, Ces jours qui disparaissent, Brigitte Giraud, Birgit Weyhe, bibliothèque, Aveu de faiblesse, auteurs
Presse, les auteurs | Posté par Élise

Lancement du Prix au Lycée de Briançon

21 septembre 2018


Hier avait lieu le lancement du Prix au Lycée Climatique d'Altitude de Briançon. Au programme, présentation en forme de speed dating avec quelques minutes pour convaincre les jurés de découvrir l'un des 12 ouvrages de la sélection 2018-2019. Une idée de Claudie, la documentaliste, avec le renfort de l'équipe de la librairie La Muse Gueule !:)

Tags : Une fille dans la jungle, Un loup pour l'homme, Timothé Le Boucher, Thomas Azuelos & Simon Rochepeau, rencontre, Rebelles, un peu, Madgermanes , Ma reine, Lucas Harari, librairie, Les cents nuits de Héro, lecture, La nuit du Misothrope, L'homme aux bras de mer, L'aimant, Jean-Baptiste Andrea, Jean Hegland, Isabel Greenberg, Gabrielle Piquet, Frédéric Viguier, Delphine Coulin, Dans la forêt, Claire Castillon, Ces jours qui disparaissent, Brigitte Giraud, Birgit Weyhe, Avis, auteurs
pour ou contre, les auteurs | Posté par La Muse Gueule

La 15e sélection du Prix littéraire !

15 septembre 2018


les auteurs | Posté par Maxime